Troll & Fjord

Sortland, arrivée à la maison de Steinland

Samedi 24 juillet 2010

Hop, réveillés à 10h, nous rangeons nos affaires, prenons un petit-déjeuner frugal, et demandons quelques infos touristiques au camping avant de partir. Nous n’allons cependant pas bien loin : au centre-ville de Sortland.

Sortland est une ville importantes des Vesterålen, avec ses 4000 habitants. D’autant qu’elle est positionnée au centre, et que c’est une étape de l’Express côtier, le Hurtigruten. Nous commençons par un petit tour au Turist Info, où nous achetons un paquet de cartes à jouer à photos (nous les collectionnons, partout où nous allons en voyage !). Nous y récupérons les brochures officielles en français du coin. C’est toujours une mine d’infos que nous utilisons, où on peut découvrir des idées de balades, de boutiques, et de curiosités, qui ne sont pas forcément détaillées dans les guides qu’on achète, qui se concentrent souvent sur les zones les plus touristiques. Et par ici, les Lofoten concentrent un peu toutes les attentions.

La rue principale de Sortland alterne magasins de sport, supermarchés, et deux centres commerciaux. On remarque des bâtiments bleus un peu étonnants : nous apprendrons dans une brochure que, depuis 12 ans, des artistes et la municipalité veulent créer une attraction locale en se transformant en « ville bleue » !

Les enfants jouent à la marelle, et on se promène au bord de la mer en ramassant des coquilles d’oursin. Un navire militaire est dans le port. On finit par déguster nos premiers pølser, les hot-dogs norvégiens, assis sur des bancs.

Nous partons vers 14h, nous avons le temps que notre maison de location n’est qu’à 30 km de là en direction du Nord vers Myre. Et ils ne nous attendent qu’à 17h. Nous prenons donc une route plus longue en passant par Alsvåg. Le temps est un peu mitigé, mais ça va. Les pauses photos se multiplient car les paysages sont très beaux. Pics découpés, souvent en pointe comme des pyramides, lacs, fjords, jolies maisons et petits bateaux. N°5 aiment les coquillages que nous ramassons en bord de mer.

Le musée d’Alsvåg est fermé, ce n’est pas grave. Nous poussons jusqu’à Myre pour faire le plein de courses. Et nous arrivons à 17h03 exactement à notre maison, à Steinland. La petite route d’accès à la maison grimpe dur ! La prochaine fois, je me gare en contrebas… Les proprios arrivent, ils habitent la maison voisine. J’avais oublié de réserver les draps, mais ils ont de quoi faire, ça va. C’est une jolie maison blanche en bois, classiquement norvégienne !

Le salon est très années 60, mais confortable, et les nombreuses chambres sont mignonnes. Le chauffage est en marche, et sera utile (le soir, il fait 8°C). Le soir venu, après un foot sur la pelouse, puis un tour à minuit  au bord de l’eau (juste de l’autre côté de la route) sous le soleil rasant, on ajoutera quelques serviettes ou couvertures aux fenêtres qui n’ont (et c’est habituel en Norvège) ni volets ni gros rideaux. Or, il faut bien jour la nuit, en ce moment ! Se réveiller, voir qu’il fait plein jour, se lever, et voir qu’il est en fait 4h du matin, c’est un peu perturbant.

Centre ville et quais de Sortland

Alsvåg

Maison de location Steinlandsfjord

Episodes précédent et suivant du récit<< Présentation du voyage, et départ - Kommune de Bø : Sandvika, Hovden, Bø >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest