La matinée est tranquille dans cette nouvelle maison, qui est plus petite, plus classique, et plus anglaise. Les radiateurs allumés hier soir ont bien chauffé : on crève de chaud ! Aviemore est une station de ski l’hiver, le climat doit être assez rude.

En milieu d’après-midi, on se dit qu’on pourrait quand même se chercher une petite activité, soft et pas trop loin. On étudie les nombreux prospectus à notre disposition. Une petite balade à pieds ? Nous sommes en effet dans un coin de randonnée. Un dépliant de Rothiemurchus nous propose un petit circuit tout plat de 2h maxi autour d’un loch assez proche, sur la route du Glenmore Forest Park. Allez, c’est parti !

Oh, le coin est touristique, c’est plein de monde ! Le parking est payant (4 livres et demi, quand même !). La carte du circuit aussi, à l’office de tourisme. La balade est effectivement très tranquille en tout cas, et en s’éloignant un peu, on est assez peinards.C’est une très jolie forêt qui fait effectivement le tour d’un petit lac.

Miam, des myrtilles… Oh, un îlot et des ruines d’un petit bâtiment dessus. Les jeux de rôle reprennent, nous sommes des aventuriers en quête de mystères et d’objets magiques…

Les garçons courent, se prenant pour un elfe, pour un archer, pour un maître d’armes niveau 52 ou encore pour un militaire moderne, selon les goûts de chacun (n°3 envisage une vraie carrière de militaire, nous apprend-il pendant ces vacances !).

Au gré des embranchements, nous découvrons d’étranges attirails : des « fire brooms ». Ce sont des sortes de balais métalliques pour éteindre les débuts de feu ! Très mystique pour les enfants (surtout que de loin, on dirait une sorte de monstre).

Forcément, on mettra + que les 2 heures prévues pour faire notre tour :-). Surtout quand certains tentent de prendre des raccourcis et se retrouvent dans des bourbiers à devoir faire demi-tour !

Nous sommes donc, comme d’habitude, dans les derniers à partir du parking. Une halte au supermarché local. Moins grand et agréable que notre Morrisson de Berwick, mais ce Tesco est ouvert 7j/7, jusque 22h en semaine et 20h le dimanche, donc parfait pour les retardataires que nous sommes.

Notre achat d’urgence était… une ramette de papier ! Pour dessiner. Notre stock a en effet déjà été englouti en une semaine. Ça prend de la place, les partitions de Guitar Hero ! Bon, on achète aussi d’autres provisions en même temps, dont un haggis végétarien.

La soirée se termine sur une partie de tarot, la secondes des vacances, gagnée par n°1, alors que n°3 finit dernier. Prévoyons quand même une bonne nuit de sommeil car demain, la sortie sera plus longue. C’est qu’il y a plein de châteaux et de distilleries dans la région !