Troll & Fjord

Le grand voyage vers l’Ecosse !

Samedi 05 juillet 2008

Nous devons arriver à 20h au plus tard à notre première location, près de Berwick-upon-Tweed. Nous voulions au départ partir le vendredi après-midi pour nous avancer et dormir en Angleterre… mais notre ainée doit avoir les résultats du bac vendredi soir, justement ! Tout est donc un peu bousculé, et nous décidons de partir le samedi très tôt et d’avaler tout le trajet en une seule journée, en nous relayant au volant.

Le départ est donc donné à 3h40 du matin ! Première étape, le tunnel sous la manche. Nous avons réservé pour le départ de 7h49. Tout va bien, nous sommes dans les temps. C’est la première fois que nous empruntons ce tunnel, c’est réellement rapide et tranquille. Tiens, en arrivant en Angleterre, nous réalisons qu’il y a une heure de décalage, mettons nos montres à l’heure !

Le long trajet pour monter en Ecosse est… long :-) . Les cartes Google Maps que j’ai imprimées avant de partir suffisent à nous orienter sans nous perdre tout le long des divers autoroutes. C’est en fait assez simple, il faut suivre « North » !

Les paysages sont peu variés. En tout cas, vus de l’autoroute. Il n’y a pas trop de monde, ça va. Les nombreuses petites aires de service « welcome break » ou « services » proposent des fast-food. Nous déjeunerons donc, à la grande joie des enfants, dans un MacDo, où on récupérera des ballons à l’hélium. Trèèèès pratique dans une voiture bourrée à craquer, n’est-ce pas. On réussit donc à leur faire abandonner ces cadeaux, ouf.

L’après-midi, nous avons beaucoup de pluie… et ce, jusqu’à l’arrivée à notre première maison, à Crathes View, Chirnside. Il est environ 18h heure locale (ils ont une heure de moins que nous).

Nous avons un peu de mal à trouver la bonne maison, car il y en a 2 identiques, et personne pour nous accueillir, nous avons juste un code. Je ne trouve même pas les digicodes en question ! Il faut dire que ce sont des très grandes maisons tout en hauteur, et il y a 3 entrées différentes à 3 niveaux différents… Notre papier de réservation indique que nous sommes dans la « première maison ». Ok, vu de quel côté ?

J’arrive enfin à trouver les digicodes sur le côté des maisons, au niveau du rez-de-chaussée. J’en essaie une des deux au hasard. Ça s’ouvre !  Bingo !


La maison est neuve, ou pas loin. Tout est très moderne, très joli, très… couleur crème. Une grande cuisine très classe. Des interrupteurs lumineux un peu déroutants, avec 4 boutons sur chacun. On n’y arrive jamais du premier coup ! Par contre, on repère quelques soucis : une des chambres a des housses de couette, mais pas de couette à l’intérieur ! La porte d’une autre chambre ne peut pas se fermer à cause de la position des lits qui sont sur le chemin. On ne trouve pas l’interrupteur pour éclairer la salle à manger (pourtant, il y en a plein partout !).

Il n’y a pas non plus de produits ménagers ni de produits de base (sel, huile), donc il faudra qu’on fasse vite des courses, car j’ai bien apporté de quoi manger pendant le week-end, mais pas ces choses-là qu’on trouve toujours dans les locations, d’habitude.

Une heure plus tard, notre plus jeune fils, 3 ans et demi, a déjà écrit sur un mur crème de grands gribouillis au crayon à papier…. ahalala, une maison neuve et crème pour une famille pleine d’enfants, ce n’est PAS une bonne idée, je le savais ! Bon, demain est un autre jour. Le coin est très joli : nous sommes à côté d’une rivière et d’une falaise en face, c’est très vert.

Allez, on vide les sacs, on pose les doudous, on déplace les lits qui bloquent, et on se fait une bonne plâtrée de spaghettis bolognaise ! Au dodo.

Notre maison de Chirnside

Episodes précédent et suivant du récit<< Présentation du voyage en Ecosse - On recupère un peu… >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest