Troll & Fjord

Balvenie, Spynie, Elgin, Dallas Dhu

Jeudi 17 juillet

Après toutes ces excursions, aujourd’hui, c’est repos.

Les joueurs de DS s’en donnent à cœur joie, à faire des échanges dans Zelda. Les petits jouent aux cartes Yu-Gi-Oh! (rien de sponsorisé dans tout ça !).

En fin d’après-midi, pris d’un courage (ou d’un remords) soudain, nous nous décidons à aller faire un tour au centre « Mac Donald Resort » tout proche. Il s’agit d’un ensemble de plusieurs hôtels, salles de conférence, boutiques, piscine, aires de jeux. Un joli mélange !

Nous faisons le tour du plus grand magasin, très « classique », et nous n’y prenons que quelques bonbons (du fudge, c’est du fondant). On note les très jolies bottes en caoutchouc colorées.

Arrivés à l’aire de jeux, on constate qu’il est trop tard pour louer une luge sur herbe, le loueur est en train de plier bagage. Dommage.

Dire qu’on n’a même pas fait de jeu de société !

Vendredi 18 juillet

Voila, nous avons retrouvé des forces pour attaquer une grande journée d’excursion ! Probablement la dernière où nous pourrons collecter des tampons, car il n’y a pas de monuments membres de Historic Scotland dans la région Nord-Ouest où nous serons la semaine prochaine.

Après une heure de route environ, nous voici arrivés à Balvenie Castle pour démarrer. Un joli petit château à demi ruiné, que nous sommes seuls à visiter. En plus, même la gardienne part pour déjeuner, nous laissant nous balader librement pendant ce temps (elle a juste fermé la boutique). On apprend que le château a appartenu aux Comyn, on se croirait dans la saga littéraire de Ténébreuse !

Nous partons ensuite en direction de la Cathédrale d’Elgin, en pensant déjeuner en ville à cette occasion. Mais en arrivant en ville, impossible de localiser ce qui pourrait ressembler à centre-ville quelconque. On ne trouve pas la Cathédrale non plus, remarquez ! Des ronds-points de partout, un centre commercial, des lotissements de banlieue, et c’est tout. On tourne en rond… et on finit par atterrir sur la route du Nord qui mène à quelques miles de là au château que nous voulions voir ensuite. Nous modifions donc notre ordre de visite, en visant Spynie Palace.

Le coin est cependant probablement maudit, car la route est fermée. Une diversion nous envoie… en pleine campagne… et malgré un manque flagrant d’indications sur la suite de la diversion, nous trouvons finalement notre chemin, et arrivons au Spynie Palace (après avoir passé un aérodrome de la RAF).

La visite est sympa, nous montons une belle grande tour carrée qui file le vertige quand on parvient en haut car elle n’a plus aucun plancher, ni de toit ! Quatre cheminées sont ainsi comme suspendues dans les airs…Par contre, la gardienne nous avait annoncé des grenouilles, et nous n’en voyons aucune.

En partant, nous achetons une épée et une hache en plastique à la petite boutique, nous en profitons pour demander le chemin de la Cathédrale, et hop, nouvelle tentative vers Elgin ! Un paquet de Doritos a trompé notre faim en arrivant au château, et on espère donc toujours trouver un vrai repas à côté de l’église.

Mais c’est peine perdue. La Cathédrale n’est au milieu d’aucun centre-ville digne de ce nom ! Cette ville étrange semble ne pas en posséder… Au milieu des lotissements, on ne trouve que des parcs, des stades, et pas de rue animée ni de boutique.

De loin, on peut croire qu’elle est presque entière… mais il n’en reste en fait que quelques gros morceaux.

On peut monter dans la tour Nord pour voir une meilleure vision du site… et des environs un peu vides.

Nous tentons maintenant notre chance au Centre commercial. Nouvelle déception : aucun restaurant, aucun fast-food. C’est vrai que depuis notre arrivée dans les Highlands, nous n’avons vu aucun MacDo ni Burger King ni autre !

Du coup, comme il est 15h30, on attaque directement le goûter, mélangeant biscuits et abricots secs. On se dit qu’on cherchera un vrai repas après la distillerie, qui est à 11 miles, car sinon on risque de manquer de temps pour cette dernière visite de la journée. Nous avons en effet perdu pas mal de temps à Elgin (où il n’y avait pas de boutiques, mais plein de voitures !).

Nous arrivons donc à la distillerie de whisky historique de Dallas Dhu. Elle est fermée depuis 1983, ce qui permet d’y organiser des visites très bien faites, avec audio-guide gratuit en français, et c’est bien intéressant ! C’est, du même coup, autorisé aux enfants, alors que la plupart des distilleries actives ne le sont pas. Dans le coin, on trouve beaucoup d’autres distilleries toujours actives, où les visites sont davantage tournées vers les procédés modernes.

Une vidéo sur l’histoire du whisky et ses contrebandiers clôt le tout avec une dégustation. n°1 n’a pas l’air de plus apprécier le whisky que nous ! Les enfants ont droit à du jus d’orange. On prend quand même une bouteille du whisky fait dans l’autre distillerie du propriétaire, pour nos invités français au retour.

Il est 18 heures, et nous décidons de retourner à la petite ville de Forres pour déjeuner, héhé. Nous y sommes passés en arrivant à la distillerie, et elle nous a plus avec ses fleurs et son centre bien vivant ! Nous arrivons enfin dans un fish and chips… dont c’est visiblement l’heure de pointe car il est bien rempli ! Pour eux, c’est le dîner, bien sûr…

Le retour se fait sous la pluie. Cette journée a été bien remplie, et nous avons récolté 4 tampons. Reste à faire du rangement avant le départ de demain matin.

Balvenie Castle

Spynie Palace

Elgin Cathedral

Dallas Dhu Historic Distillery

Episodes précédent et suivant du récit<< Loch Ness, Urquhart Castle et balade - Inverness, Black Isle, Kinlochewe >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest