Troll & Fjord

Troll & Fjord

préparer son voyage en Norvège !

Jour 6 : découverte du VestKapp, le Cap Ouest

Lundi 17 août 2015

La météo est toujours maussade ce matin, même s’il ne pleut pas, et cela ne se dégagera pas avant l’après-midi. On part en fin de matinée vers le sud-ouest, en direction du VestKapp. Ce « Cap Ouest » se veut un pendant du fameux Cap Nord, mais ce n’est pourtant pas le point le plus à l’ouest de la Norvège ! Mais ça s’en rapproche. C’est peu connu, en tous cas, et je n’y suis jamais allée. On trouve assez peu d’infos sur cet endroit, d’ailleurs. La route est quand même assez longue pour y aller, car il faut faire plein de tours et détours dans le coin.

Nous nous arrêtons d’abord au TuristInfo d’Ulsteinvik, repéré hier. Là, une suédoise mariée à un français nous parle gentiment des balades familiales du coin.  Elle nous parle de l’île de  Runde, où l’on comptait bien aller, de balades à Brandal dont Margaret et Dag nous ont déjà parlé, et nous dit qu’une petite route à péage existe à Flø pour monter dans les hauteurs, près du lac de Brøre, et éviter de trop marcher. Dommage, on aurait pu essayer ça hier. Elle ne connaît pas le VestKapp. C’est vous dire si c’est connu, donc !

Nous descendons vers Årvik prendre le bac pour Koparnes (127 NOK). La route est assez jolie mais le ciel gris persiste.

matin-aire

Dans le ferry, d’ailleurs, on voit un truc bien norvégien : ils vendent du café et des svele (les crêpes épaisses), mais comme c’est un petit bateau ici (dans un coin peu touristique), ils n’ont pas de comptoir, et pas de vendeur qui s’occupe de ça. Du coup, un petit bureau est ouvert, dans lequel sont disposés les produits, sans personne pour s’en occuper. L’affiche indique les prix, il y a des tasses en carton, et un petit bocal transformé en tirelire où vous devez mettre les sous pour vous servir.    ferry-sous

On décide de passer par Selje afin de glaner quelques infos au TuristInfo, et de voir leur plage. Celle-ci est en effet assez grande, ornée d’une église entourée de cabanes, c’est assez original. Mais totalement vide. Il se fait tard pour le déjeuner, mais  les tables de la plage ne nous disent rien, et puis elles sont humides…

selje

A l’office de tourisme, on nous a parlé de la plage de surfeurs de Hoddevik / Ervik, et d’un site « viking » sur le chemin pour y aller. On a également découvert une exposition sur le grand projet du coin : un énorme tunnel pour bateaux ! oui, un tunnel-canal pour bateaux, a priori le premier mondial, qui se ferait dans le coin. Il est destiné à permettre aux bateaux comme l’Hurtigruten, mais aussi aux cargos, d’éviter de passer au large du VestKapp, trop dangereux, en passant sous un bout d’île pour aller d’un fjord  à un autre. Bon, la brochure date de 2013, et à l’endroit indiqué, on n’a vu, au retour, aucun début de chantier… Mais il paraît que le chantier est prévu de 2018 à 2022.

tunnelvestkapp-carte

Bref, on part pour la plage de Hoddevik. Le site viking où l’on passe n’a pas l’air terrible, on ne s’arrête pas. La route est belle, longe de la montage, monte… puis redescend en lacets vers la fameuse plage, c’est très chouette. La mer est calme, le ciel bleu apparaît au loin. Quelques campeurs bichonnent leurs planches de surf en attendant les vagues (c’est marée basse, en plus). C’est l’heure du pique-nique (tardif) et une table nous tend les bras, c’est sympa !

hovden-route4

Au retour, petite pause au campement viking aperçu à l’aller. Qui propose des tables de pique-nique aussi, mais cachées de la route, tiens. Le camp est vide, et cela ressemble à un lieu de spectacle, avec des gradins. Il est construit à côté d’une grande croix catholique, érigée ici car c’est l’endroit où un chef local a décidé de se convertir. Le lieu est très joli, surtout sous le soleil !

camp2

camp-croix

Après cela, la route vers le VestKapp  serpente beaucoup. Ca monte, ça descend et ça remonte. Le Cap est à 500 mètres d’altitude.

vestkapp

Il n’y a pas foule au parking : 3 ou 4 voitures. Le vent est là, et le soleil joue à cache-cache. La vue est panoramique, et on marche pour aller vers le bord des falaises. En rapport chouettitude/touristitude, je trouve l’endroit très intéressant, car on peut s’y sentir seul au monde devant un panorama de ouf. C’est d’ailleurs là que je découvre la fonction panorama de mon mobile, il fallait bien ça pour cette vue.

vestkapp5

vestkapp-large

Il est tard et la route de retour nous paraît longue. Pfiou ! Mais nous offre de jolis couchers de soleil.

soirsoir2

Chiffres du jour :  à l’aller comme au retour, 1 tunnel,  1 pont sur la mer, 1 bac.

Km depuis le départ de l’aéroport : 773 km, donc 287 km pour la journée.

Unsteinvik, turist info

Bac Arvik -Koparnes

Selje, plage et turist info

Plage de surf Hoddevik / Ervik

Dragseidet, camp viking, croix

Vestkapp, Cap Ouest

Episodes précédent et suivant du récit<< Jour 5 : repos et tour de l’île de Hareid - Jour 7 : Ålesund et le SukkerToppen >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest