Troll & Fjord

Jour 5 : repos et tour de l’île de Hareid

Dimanche 16 août 2015

Aujourd’hui, c’est surtout : repos, après 4 jours assez intenses. En plus, la météo est grise. On prend donc notre temps pour nous installer, ranger nos affaires, mais aussi nous connecter au wifi et trier un peu toutes les premières photos, pour en publier quelques-unes pour nos proches. Un peu de jeu aussi, sur nos consoles/mobiles/tablettes 😉

Après le déjeuner, qui était un genre de pique-nique à l’intérieur, on part juste faire le tour de la grosse île sur laquelle nous sommes. Après les sites hyper touristiques des premiers jours, place aux petits recoins inconnus, au bonheur la chance, ou presque.

On commence par descendre au Sud de Hareid, et on atterrit sur une jolie petite plage vers Hjørungavåg. Elle est vide, vue la météo, mais très bien équipée : grand parking, toilettes, douches, ponton pour plonger… Sur le côté, un monument en béton a été érigé en 1986 pour fêter le millénaire d’une bataille, dans laquelle les norvégiens de l’époque ont vaincu des « Jomsvikings » danois, en 986 donc. Quelques autres personnes se baladent comme nous.

plage Hjorungavag

Nous poursuivons ensuite un peu vers l’ouest, avec de gros nuages très bas, avant de remonter le long d’un lac vers la route principale qui mène à Ulsteinvik, la principale ville de l’île.

C’est une grosse bourgade flanquée de chantiers de construction navale et d’usines RollsRoyce de moteur de bateau ! Nous repérons le TuristInformasjon où nous comptons retourner demain (car c’est fermé), et continuons le tour de l’île vers le Nord jusqu’au bout de la route, à Flø. Plage déserte, champs, prairies et leurs animaux. Le paysage assez plat est parsemé de quelques cairns. C’est doux, gris. Un mélange de mer et de campagne.

Route vers Flo

Après avoir fait demi-tour, on pousse jusqu’à la plus petite île de Dimnøy, avant de rentrer.

près d'Ulsteinvik

A Hareid, on trouve un Bunnpris ouvert le dimanche pour faire quelques courses de secours car il nous manque un ouvre-boite. C’est un mini-magasin qui est ouvert, en fait : le supermarché est séparé en deux et on n’accède qu’à une petite partie des rayons, c’est original. Partis pour acheter du sel, du sopalin et un ouvre-boite, on repart avec un plein panier, finalement.

Chiffres du jour :  0 tunnel, 0 pont sur la mer, 0 bac.

Km depuis le départ de l’aéroport : 773 km, donc 83 km quand même pour la petite journée.

Plage et monument de Hjørungavåg

Flø

Île de Dimnøy

Episodes précédent et suivant du récit<< Jour 4 : la route des Trolls, et arrivée à la maison - Jour 6 : découverte du VestKapp, le Cap Ouest >>

Etiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest