Troll & Fjord

Troll & Fjord

préparer son voyage en Norvège !

Avec les enfants

3 de mes enfants avec des trolls, en 2004

Pour mon voyage de 3 semaines en aout 1998, j’avais emmené mes 3 enfants âgés de 3, 6 et 8 ans. Quels conseils puis-je vous donner pour voyager avec des enfants en Norvège ? quels endroits leur ont plu ?

Ce qui leur plaît !

chaletStyle de voyage : les enfants aiment la stabilité, aiment poser leurs affaires et ne pas tout ranger chaque matin.. donc privilégier les séjours de plusieurs jours au même endroit. J’avais opté pour deux locations d’une semaine, et 4 jours itinérants (locations de hytte) en début et fin de voyage. Les locations typiques, dans des chalets tout en bois, leurs plaisent bien, surtout quand il y a de l’herbe sur le toit. Dépaysement garanti (en tout cas pour de petits parisiens). De même, éviter de faire trop de trajets en voiture, ou les agrémenter de pauses intéressantes (hop, aller voir une cascade pas loin de la route, hop une stavkirke à visiter)…

 

ferryEt ils adorent les ferry, les bacs.. pour aller en Norvège, j’avais pris la traversée Kiel-Oslo, qui dure 18h avec une nuit à bord… ça coûte cher mais c’est reposant et les enfants ont a-do-ré ça. Ils m’en reparlent régulièrement. Ils n’étaient pas rassurés à cause du tintammare Titanic, mais quand on est arrivés devant le bateau en leur disant qu’on allait monter dans le bateau avec la voiture et dormir dedans, ouaaaaaaaah ! c’est la principale chose qui a marqué le plus jeune !

La vie en Norvège : la nourriture convient bien aux enfants, ils aiment faire des pic-nic avec les fromages, charcuteries et pains norvégiens. Ils aiment les hot-dogs et les glaces aussi :). Il y a des aires de pic-nic un peu partout en Norvège, c’est très pratique. Apprenez-leur à dire « Takk » pour merci, ça leur plaira sûrement.
A noter : les familles norvégiennes sont sportives. Les sentiers sont donc moins « aseptisés » que chez nous, et peuvent comporter des endroits glissants, des ruisseaux à traverser, etc. Les abords des cascades peuvent être dangereux. Faites attention aux plus petits.
Je me souviens ainsi d’une visite de grotte vers Mo I Rana (c’était en 1989, sans enfants). Il y avait deux grottes, l’une dite familiale, l’autre sportive. La familiale, sur le prospectus, était toute indiquée pour les enfants, les grands-mères… dans les faits, on se retrouvait les pieds dans l’eau, suivant une corde le long de la paroi ! on est loin des aménagements des grottes françaises ! et je n’ose pas imaginer la grotte « sportive » !!

cascadesLes cascades, facile, il y en a partout ! elles s’appellent …fossen. Donc si vous voyez un panneau avec un sigle « curiosité » (un truc marron, un genre de carré avec des boucles à chaque angle) et un nom finissant par fossen, arrêtez-vous, il y a des chances qu’un petit sentier pas trop long vous emmène à une cascade !
Par exemple nous avons découvert en suivant un panneau la cascade de Rjukandefoss, sur la route de Hemsedal, entre Gol et Borgund. Je vous la conseille (photo ci-contre) !

Les stavkirke. Je ne sais pas si ça intéresserait tous les enfants, mais les miens, à partir de la 2ème ou 3ème stavkirke, se sont pris au jeu, et repéraient toutes les églises en bois pour qu’on aille les voir de près.(voir ma page sur les stavkirke)
enfantsLes balades : il faut qu’elles ne soient pas trop longues (maxi 5 km ?) et qu’il y ait des centres d’intérêt… par exemple des ruisseaux à traverser (facile, ça), des plaques de neige en plein été (facile dans le Jotunheim), des fruits à ramasser (on trouve des myrtilles facilement en aout.. on peut aussi trouver des mures arctiques mais vaut mieux demander à des norvégiens), un glacier ou une cascade à voir… renseignez-vous à l’office du tourisme.. ils n’ont pas toujours des idées spéciales enfants, mais pourront quand même vous décrire des balades courtes ! et n’oubliez pas les piques-niques ! et les impers dans le sac-à-dos !
Les sentiers balisés (l’équivalent de nos GR) sont marqués par des T rouges peints sur les pierres. Un truc qui plait bien aux enfants, qui doivent les repérer le plus vite possible.

les enfants avec un troll !Les trolls. On trouve des références à ces monstres typiquement norvégiens un peu partout. Sur la route des Trolls entre autres ! Vous trouverez des petites figurines, des livres, des tee-shirts à leurs effigies.. je trouve les figurines très laides, personnellement. Mais les enfants aiment.. et vous pourrez rencontrer un grand Troll comme ci-dessous.. qui visiblement ravit les enfants au plus haut point ! (beurk)

 

Les endroits qui marchent

musee

Les musées folkloriques en plein air, comme celui d’Oslo ou celui de Lillehammer. De vieilles maisons norvégiennes, avec des ptits détails comme les toits herbus, le trou dans le toit pour faire sortir la fumée.. il y a souvent des animaux de ferme en liberté ou non dans ces musées. Des panneaux explicatifs à leur lire (explications en français à emprunter à l’accueil, en général, et suivre les numéros comme dans un jeu de piste)

… ou encore mieux, la ferme médiévale de Jorundgard, au Nord d’Otta. Il s’agit d’une grande ferme reconstituée (ça date de 1991), pas de maisons d’époque, mais tout est meublé et semble vivant. La forge et les métiers à tisser sont intéressants… la salle de banquet aussi. Cet ensemble a été construit pour le tournage d’un film et conservé en musée. Pas mal d’animations sont organisées dans ce musée, et on peut y gouter aussi de la viande séchée, de la soupe à l’ancienne, des galettes de pain et des gaufres.. pas trop cher en plus !
Les parents seront ravis d’apprendre que le film en question est une adaptation du livre norvégien le plus célèbre, « Christine Lavransdatter »

Le musée des bateaux vikings à Oslo. Un classique, mais qui fonctionne bien !

pont de boisUn sentier balisé que nous avons découvert près de Russliseter, sur la route 51, au Sud de Vagamo, près du parc du Jotunheim. Le sentier s’appelle Hulderstigen, on achète le dépliant (10 Kr) en anglais ou en allemand dans les campings ou offices de tourisme du coin. C’est un sentier en boucle de 5,5 km, facile à parcourir (alterne de petites montées et descentes, mais essentiellement plat), rythmé par 15 panneaux explicatifs numérotés, en norvégien (d’où le dépliant en anglais). Un vieux pont de bois, des traces d’élan, des marais, un étang, des torrents, de la forêt, des champignons. Beaucoup de paysages différents pour un trajet si court ! Les explications parlent de la faune, de la flore, de l’usage des alpages, etc. Beaucoup de moustiques par contre !

La ville d’Alesund. L’histoire de son incendie et de sa reconstruction intéresse les plus grands. L’office du tourisme fournit un dépliant en français avec la description d’un itinéraire dans la ville. Monter sur le mont qui surplombe la ville est une grande fierté pour les enfants !

Les balades dans le Jotunheim. Des balises T rouge, des plaques de neige, des ruisseaux, et un paysage rocheux superbe… pour en trouver c’est simple, vous suivez une des routes qui fait le tour du parc du Jotunheim, et vous vous arrêtez sur une des aires de repos ou un parking, il y en a beaucoup. Il y a de fortes chances pour que vous aperceviez un sentier pas loin.

glacierLes glaciers. Nous avons suivi un sentier pour en voir un de près. Un énorme bloc de glace bleue. Un peu sale, mais impressionant quand meme.(c’était celui de Kjenndal, dans le massif du glacier du Jostedal. Celui de Briksdal est le plus célèbre du coin je crois, mais très touristique)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest